Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

LA VIANDE

La viande est-elle bonne pour la santé ?

Grillée, saisie, rôtie ou crue. En filet, en émincé, en brochette en tartare ou en carpaccio. Bleue, saignante, à point ou bien cuite. La viande a toujours ses inconditionnels. Qu'en dit notre santé ?

Elle augmente le risque de cancer

Vrai

La viande rouge en excès (bœuf, mouton, charcuteries) augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Mais pas seulement. Selon l’étude européenne EPIC, ceux qui mangent plus de 160 g de viande rouge par jour ont un risque de cancer colorectal augmenté de 30% par rapport à ceux qui en consomment moins de 20g/j (1).

Une étude publiée fin 2007 dans Plos Médecine révèle qu’en mangeant beaucoup de viande, on a aussi plus de risques de cancers de l’œsophage, du poumon et du foie mais en revanche, pour les femmes, un risque plus faible de cancer de l’endomètre. Une autre étude menée sur près de 35 000 Britanniques ménopausées a mis en évidence que celles qui mangent quotidiennement de la viande rouge ont plus de risque de cancer du sein. L’explication tiendrait non pas aux graisses saturées mais au fer héminique qui, en passant dans le tube digestif, favoriserait l’apparition de composés nitrés, cancérigènes. Ce qui explique que les viandes blanches et les poissons beaucoup moins riches en fer n’augmentent pas les risques.

1- Norat T. Meat, fish, and colorectal cancer risk: the European Prospective Investigation into cancer and nutrition. J Natl Cancer Inst. 2005 Jun 15;97(12):906-16.

2 - Cross AJ, A Prospective Study of Red and Processed Meat Intake in Relation to Cancer Risk. PLoS Med 2007, 4(12): e325

3 - Taylor EF, Meat consumption and risk of breast cancer in the UK Women Cohort StudyBrit J Cancer, 2007, April 9; 96(7): 1139-1146.

Elle augmente le risque d’endométriose

Vrai

30 % à 40 % des femmes atteintes d’endométriose sont stériles. Cette maladie gynécologique se caractérise par la présence de tissu endométrial (qui tapisse normalement l’intérieur de la cavité utérine) en dehors de l’utérus, le plus souvent dans la région pelvienne et dans l’abdomen. Une étude menée en Italie a mis en évidence que les grandes consommatrices de viande rouge et de jambon avaient deux fois plus de risque que les petites consommatrices d’avoir une endométriose.

Parazzini F, Selected food intake and risk of endometriosis. Hum Reprod. 2004 Aug;19(8):1755-9. Epub 2004 Jul 14.

Mieux vaut éviter de la faire mariner avant cuisson

Faux

Si vous êtes un amateur de grillades, faîtes mariner votre viande avant de la cuire. Selon des chercheurs taïwanais, une préparation à base de soja (10%), de sucre (1%) et d’eau empêche l’oxydation de la graisse de la viande et favorise la formation de substances antioxydantes bénéfiques (1). L’ajout de romarin, d’origan, de sauge ou de basilic permettrait de réduire la formation d’amines hétérocycliques, des composés potentiellement cancérigènes qui se forment à haute température (2).

1 - Hsien-Wei Lee, Formation of Cholesterol Oxidation Products in Marinated Foods during Heating.J. Agric. Food Chem, 54 (13), 4873 -4879, 2006.
2- J. Scott Smith, Kansas State University, http://www.asi.ksu.edu/

Elle est déconseillée lorsqu’on est diabétique

Vrai

Le sucre ne serait pas le seul aliment à consommer avec parcimonie lorsque l’on souffre de diabète. Une étude récente suggère que la consommation régulière de viande rouge pourrait accroître de 50 % le risque de souffrir de maladies coronariennes chez les personnes atteintes du diabète de type 2 (1). Selon une étude américaine, ce phénomène pourrait être attribué au fer héminique dont la viande rouge regorge. Capable de s’accumuler dans l’organisme, le fer sous cette forme pourrait être à l’origine d’un stress oxydatif favorisant la survenue de maladies cardiovasculaires.

Si vous êtes à risque de diabète (prédisposition familiale) mais pas encore atteint, mettez la pédale douce sur la viande transformée (charcuterie, saucisses, corned-beef…). Celle-ci augmente le risque de développer la maladie (2,3).

1 - Qi L, van Dam RM, et al. Heme iron from diet as a risk factor for coronary heart disease in women with type 2 diabetes. Diabetes Care. 2007 Jan;30(1):101-6.

2 - Song Y, A prospective study of red meat consumption and type 2 diabetes in middle-aged and elderly women: the women's health study. Diabetes Care. 2004 Sep;27(9):2108-15.

3- van Dam RM, Dietary fat and meat intake in relation to risk of type 2 diabetes in men. Diabetes Care. 2002 Mar;25(3):417-24.

S'il y a consommation de viande privilégier la viande blanche (volailles) à la viande rouge.

Mais dans les 2 cas il faut une viande de qualité.

• L'Agriculture Biologique : garantit qu'un aliment est issu d'un mode de production attentif à l'environnement, qui s'interdit l'utilisation de produits chimiques de synthèse et fait du bien-être des animaux, une préoccupation majeure. Elle est représenté par le logo "AB".

  • Le Label Rouge : garantit la qualité supérieure d'un produit, laquelle est le résultat d'exigences sévères et contrôlées à tous les stades de production, d'élaboration et de commercialisation du produit. Elle est représenté par un logo "Label Rouge".

  • L'Appellation d'Origine Contrôlée : identifie un produit typique et est spécifiquement lié à son origine. Les produits reconnus en AOC traduisent l'existence d'un lien intime entre la production et le terroir, ainsi que la mise en oeuvre et la perpétuation d'un savoir-faire. Cette qualité est représentée par la mention "AOC".