Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

Santé et terrain biologique

La bio-électronique permet de caractériser les milieux liquides d'après leurs potentiels bio-physiques. Elle peut également caractériser les êtres vivants (humains et animaux) grâce aux mesures réalisées sur l'urine (eau libre), sur le sang (eau circulante) et sur la salive (eau liée). On peut ainsi définir sur le plan médical, l'état sain ou pathologique du sujet examiné. Par exemple :

Liquides

sang

salive

urine

Mesures bioélectroniques de santé

pH

7,2

6,5

6,8

rH²

21

22

24

210

140

30

Les mesures permettent de faire des comparaisons avec des chiffres de normalité, établis à partir d'individus sains (sportifs de 20 ans). Elles permettent de localiser les coordonnées sur un des secteurs du graphique et de préciser l'influence primordiale du terrain biologique. Cette notion de terrain a trouvé avec la bioélectronique une définition objective. Grâce à la mise en œuvre de nombreux mécanismes psycho-physiologiques (acido-basique, oxydo-réduction, assimilation-élimination, etc), le milieu intérieur se maintient dans une grande stabilité qui se manifeste par une santé florissante.

Au contraire, la maladie signale un déséquilibre qui se traduit par une altération des paramètres (pH, rH2, rô, …). Mais ces déviations (par rapport aux normes) précèdent toujours les affections les plus diverses. Le sens des déviations permet une prévision des évolutions pathologiques possibles et par conséquent de les éviter. On peut agir soit en supprimant la cause des anomalies(aliments et boissons inadaptés, pollutions, stress …)soit en orientant le praticien vers une thérapeutique adéquate (diététique, physique ou médicamenteuse). C'est le cas pour toutes les maladies et même pour la plus terrible d'entre-elles : le cancer.

Liquides

sang

salive

urine

Mesures bioélectroniques de santé

pH

7,8

7,1

5

rH²

29

30

12

<120

230

10

Les actions efficaces se traduisent par un retour des différents paramètres vers le secteur de normalité qui définit la santé. Mais la rigueur et la prudence doivent guider tous les choix thérapeutiques car il est essentiel de ne jamais nuire . Attention donc à l'utilisation abusive de tous les produits et de toutes les techniques qui ont tendance de par leur nature à favoriser l'alcalinisation, la suroxydation et l'accumulation des toxines ou même des toxiques. La prudence impose donc, (selon la B.E.V.) le respect du principe de précaution pour l'emploi des vaccins, des antibiotiques, des radiographies, des transfusions sanguines mais aussi de nombreux médicaments et nutriments. Agir pour résoudre un problème de santé ? Oui, c'est parfois utile mais à condition de connaître les conséquences de l'action proposée et de toujours préserver l'intérêt du patient .