Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

Qualité des sols et qualité des aliments

L'étude bio-électronique des sols et des produits qui en sont issus vient confirmer en tous points que toutes les formes de vie, sont une réplique de la dynamique de l'eau, et qu'elles sont liées aux facultés de résonance et par conséquent d'adaptation, aux variations saisonnières et aux variations cosmiques d'origine luni-solaire. Les évolutions sont mesurées au cours des phases successives d'un même phénomène, par les potentiels bio-physiques : pH, rH², résistivité électrique, potentiel redox, intensité des micro-courants entrant en jeu.

Les études comparatives de produits agricoles issus des 2 types de culture (biologique par compostage et chimique avec les engrais NPK), font ressortir des différences parfois spectaculaires mettant en jeu des états d'oxydation et de survoltage. Ceux-ci favorisent la prolifération parasitaire, le gigantisme et l'anarchie cellulaire qui conduisent parfois à une destruction des structures. L'analyse chimique révèle une augmentation démesurée de potassium et une presque totale disparition du magnésium. Les techniques chimiques de l'agriculture s'avèrent être un facteur de stérilisation progressive des sols et une cause de détérioration de la qualité des produits.

L'étude bio-électronique de fraises provenant des 2 méthodes de culture est à cet égard significatif. La fraise issue de culture chimique possède des caractéristiques bioélectroniques: acidose, oxydation, carence minérale et survoltage, qui en font un fruit différent de la fraise cultivée biologiquement. L'étude, complétée par un examen microscopique des structures, permet de constater les possibles répercussions des variations de potentiel. La fraise cultivée chimiquement présente une structure anarchique et un survoltage qui la rend vulnérable à la limace car ses coordonnées bioélectroniques sont comparables à celles du fruit traité.

En dépit de sa belle apparence flatteuse à la fois pour le producteur et le consommateur, nous avons affaire à un fruit dégénéré, dénué de réelles qualités nutritionnelles .