Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

La dynamique de l'eau

La bio-électronique appliquée à l'étude de l'eau a mis en évidence un aspect dynamique de ce liquide qui ne peut pas être pris en compte par l'analyse chimique, puisque cette méthode ne peut pas le définir. Ses conclusions reposent alors exclusivement sur un état statique, qui représente un aspect partiel du problème. L'eau, liquide vital, possède en réalité une individualité biologique liée à trois facteurs distincts qui sont :

• La nature du milieu dans lequel elle circule, le facteur chimique.

• La vitesse d'écoulement dans le milieu en question, le facteur cinétique.

• La température, le facteur thermique. 

Ces trois facteurs conditionnent une structure, qui lui confère une faculté de résonance, donc d'adaptation aux variations énergétiques du milieu extérieur. Ces variations d'origine cosmique sont de nature électromagnétique. Cette faculté de résonance confère à l'eau son rôle majeur d'élément vital, du fait qu'elle répercute cette faculté dans les milieux vivants, dont elle conditionne la morphologie et l'équilibre physiologique.

Dans l'organisme, l'eau existe sous deux formes différentes : eau liée, intégrée aux structures moléculaires et eau libre ou circulante (sang, lymphe)qui assure à la fois l'apport nutritif aux cellules et l'indispensable élimination des déchets. Eau libre et eau liée diffèrent par leurs potentiels respectifs, tout comme diffèrent dans la nature les eaux vives de ces mêmes eaux devenues stagnantes. Ce double aspect constitue la bi-polarité de la matière et conditionne un équilibre morpho-physiologique oscillant, qui conditionne lui-même l'état de santé. 

Toute altération de l'eau, même à dose infime, au delà de ce que peut déceler l'analyse chimique, se répercute au niveau des structures. Les capacités de résonance donc d'adaptation se modifient et les modalités nouvelles interviennent à leur tour en provoquant une altération de l'équilibre physiologique des milieux vivants, qui entraîne une dégradation progressive de l'état de santé.