Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

L'HEREDITE

Dites-moi comment étaient vos parents et vos grands-parents…

Chacun sait que les gènes que nous héritons de nos parents et de nos ancêtres ont une influence sur notre santé. Par exemple, les gens dont les parents sont devenus centenaires ont plus de chances que la moyenne de la population de vivre eux aussi plus de 100 ans. Et lorsqu’une maladie a touché ou touche plusieurs membres d’une famille, il est probable que des facteurs génétiques soient en cause. Mais, sauf pour certaines maladies assez rares où un défaut génétique entraîne inévitablement la maladie, les gènes sont davantage la cause d’une prédisposition à la maladie que la cause directe de la maladie. Autrement dit, il est possible de prévenir ou de retarder une maladie en adoptant des comportements qui influenceront l’entrée en action ou l’« expression » des gènes.

La possibilité d’influencer les gènes s’explique en bonne partie par l’épigénétique. L’épigénétique est le processus qui contrôle l’expression des gènes soit en cachant certaines parties, soit en superposant sur l’ADN de petites molécules qui activent ou bloquent les gènes. On croyait jadis que ce processus ne se produisait que durant la gestation. On sait maintenant qu’il se produit tout au long de la vie. Certaines des modifications entraînées par l’épigénétique sont réversibles et certaines sont transmissibles à la descendance. Pour cette raison, nos gènes ne prédisent pas notre destin, mais se présentent plutôt comme les règles d’un jeu grandement influencé par notre environnement et auquel nous participons activement par nos comportements.

Ce que vous pouvez faire

Identifiez les facteurs de risque des maladies qui sont présentes dans votre famille et tentez de les éviter le plus possible. Tentez d’améliorer l’état des autres déterminants de la santé dans votre vie : en diminuant les facteurs de stress et en assurant un fonctionnement optimal à votre corps, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Ce que la société peut faire

Améliorer l’état des déterminants sociaux de la santé : développement durant l’enfance, accès à l’instruction, environnement physique, environnement social, conditions de travail, accès aux services de santé, discrimination sociale et inégalités sociales.