Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

L'EAU

Elément essentiel dont on ne parle pas assez, l’eau est le socle, la base d’une alimentation saine, elle permet au corps de fonctionner correctement. Néanmoins le plus souvent nous ne buvons pas assez…

Boire suffisamment nous aide à garder notre forme physique et mentale, participe à l’élimination des déchets de notre corps et permet d’hydrater notre organisme et notre peau.

Si nous savons que la plupart des réactions chimiques n’ont pas lieu sans un certain degré d’humidité… Nous comprendrons donc pourquoi l’eau est indispensable pour permettre à l’organisme de mener à bien le nombre colossal de réactions chimiques qui élaborent son activité en tant qu’organisme vivant, c’est à dire son métabolisme.

Le corps d’un adulte contient environ 60% d’eau ce qui représente environ 40 litres dont 25 litres dans les cellules et 15 litres en dehors ; 12 litres pour les liquides tissulaires et 3 pour le plasma sanguin.

Il est important que ces quantités d’eau ne varient guère, car l’équilibre des réactions métaboliques en serait affecté.

Un adulte ayant perdu 4 litres d’eau a très soif, sa peau est sèche, tirée et sans élasticité. A ce niveau de perte, des hallucinations peuvent apparaître et si la perte d’eau dépasse 8 litres elle peut être mortelle. Donc l’eau est indispensable à la vie ! Outre l’oxygène, c’est cette substance dont le besoin se fait le plus rapidement sentir.

Le renouvellement de l’eau provient de trois sources ; l’oxydation des aliments, l’eau contenu dans les aliment solides et surtout celle qui est absorbée par les boissons.

Dans des circonstances normales, les entrées d’eau sont plus que suffisantes pour compenser les sorties d’eau minimales, et le volume entre les entrées et les sorties est affiné par une régulation précise du volume des urines.

Cependant si les sorties ont tendance à être supérieures aux entrées, le stimulus qu’est la sensation de la soif permet les entrées… Il faut donc satisfaire sa soif à chaque fois qu’elle se fait sentir car la sensation de soif a le rôle de maintenir l’équilibre hydrique.

Mais si la soif est un déclencheur pour boire, la disparition de cette sensation ne signifie pas que la réhydratation est totale. Il ne faut pas s’y fier complètement et ne jamais oublier : ne pas attendre d’avoir soif pour boire.

Il est important d’absorber de l’eau régulièrement en petites quantités, tout au long de la journée, plutôt que de boire uniquement pendant les repas.

Au cours du repas, il est préférable de ne pas boire plus de deux verres d’eau. Au-delà, le rythme de la digestion est ralenti.

Attention boire trop d’eau peut aussi être nuisible. La quantité d’eau nécessaire en une journée pour un individu peut varier suivant la saison, le pays et l’activité physique.