Naturopathie Concept

Laurent FEGE, Educateur de Santé Naturopathe

APITHÉRAPIE

Histoire :

Une approche millénaire et moderne

Du latin apis pour abeille, l'apithérapie est aussi ancienne que l'apiculture elle-même.

L'utilisation des produits de la ruche et les connaissances de l’usage médicinal du venin d’abeille remontent à la plus haute Antiquité. Des textes chinois vieux de 2 000 ans en font mention.

Le miel en plus de sa consommation comme aliment ou condiment, a été utilisé pour soigner, embellir la peau et embaumer les morts chez les Egyptiens.

De même, Hippocrate (460-370 av. J.-C.), le père de la médecine, considérait le venin comme un remède idéal pour traiter l'arthrite et les problèmes d'articulations.

Il disait que l'usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes.

Jusqu'à l'époque de Paracelse le miel jouissait d'une haute estime en médecine. Il était utilisé notamment comme agent antiseptique pour la guérison des infections et s'avère efficace pour le soin en douceur des verrues, boutons, infections, furoncles.

Au XIX siècle, le médecin autrichien Phillip Terc, un pionnier de l’apithérapie dans la médecine moderne, utilisait le venin d’abeille pour traiter les maladies rhumatismales.

Durant la première et la Seconde Guerre Mondiale, on l'utilisait pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats.

Les bienfaits des produits de la ruche

Des études récentes (en Europe, aux Etats-Unis, et surtout dans les pays de l'Est et en Chine) témoignent d'effets thérapeutiques incontestables de tout ce que nous donnent les abeilles. L'apithérapie a actuellement une place importante parmi les thérapies dites "douces".

L'utilisation du venin est d'un usage strictement médical du fait de ses dangers, notamment la possibilité de chocs allergiques extrêmement graves.

Attention il y a aussi des risques d'allergie aux produits de la ruche.

Les produits de la ruche détiennent d'habiles combinaisons d'éléments vitaux 100% naturelles. Très proche de notre alimentation, ces compléments naturels sont immédiatement assimilés par notre corps.

D'après le Docteur Yves Donadieu de la faculté de Médecine de Paris, "la plupart des produits de la ruche constituent essentiellement des thérapies de terrain qui occupent dorénavant une très grande place dans la prévention au niveau immunitaire et dans certaines pathologies aiguës en complémentation d'autres thérapies.

L'apiculture Biologique : le respect des abeilles et de l'environnement

La production de miel bio recouvre deux dimensions, d'un côté, l'adhésion à un mode de production basée sur le respect des équilibres naturels et, de l'autre côté, la production d'aliments sains, répondant à des normes strictes de qualité.

En France on dénombre à peine trois cents apiculteurs qui peuvent prétendre au label. Agréer à une apiculture biologique, c'est s'engager à suivre la règlementation européenne suivante :

• Les ruches doivent être distantes de plus de 3 kms (rayon d'action maximum de l'abeille) d'une route fréquentée par des véhicules, elles sont également éloignées des zones polluées (centres urbains, incinérateurs, décharges, etc...)

• Les ruches sont faites à partir de matériaux naturels (bois)

• Les ruches doivent être suffisamment spacieuses pour ne pas freiner le développement de la colonie.

• Les abeilles doivent avoir accès à de l'eau

• S'il est nécessaire d'alimenter les abeilles (avant l'hiver), seules les denrées (miel, mélasse, sirop de sucre) issues de l'agriculture biologique sont autorisées.

• Si les abeilles sont malades, aucun traitement ni molécule issus de la chimie ne sont introduits dans la ruche

• Les produits chimiques sont strictement interdits pour le traitement des ruches.

• Pour la récolte, les abeilles sont chassées par de l'air ou de la fumée, et non par des produits chimiques répulsifs

Extraction, conditionnement, stockage, l'excellence des matières premières

• Extraction à froid du miel pour conserver la qualité et la richesse des éléments qui le compose.

• Les lots de pollen sont préservés à l'état frais et rigoureusement sélectionnnés (analyse bactériologique garantit la qualité)

• Idéalement, la propolis est récoltée au moyen de grille alimentaire (propolis beaucoup plus fraiche avec beaucoup moins de déchets qu'avec le système de raclage)

• La gelée royale sans aucun résidu d'antibiotiques

Pour en savoir plus